Entre Haut-Gard, Moyenne-Ardèche et Basse-Lozère, c'est principalement le vent marin qui pousse les nuages chargés de l'humidité de la Méditerranée, sur les premières pentes des Monts Cévenols qui font barrage à sa course. L'eau déferle alors en abondance sur les reliefs pendant 2 ou 3 jours, provoquant parfois dans les plaines du Gard et de l'Hérault de rares mais violentes vidourlades et autres gardonnades. Une bonne partie de l'eau retourne presque aussitôt à la mer, inondant parfois au passage vallées et plaines côtières. Dans les montagnes, l'autre partie de l'eau gorge la terre, elle s'infiltre entre calcaires et schistes, cheminant entre  galets, sables et  gravières pour sourdre enfin, enfin rendue à la lumière, miraculeusement chargée de pureté, enrichie de mystérieuses forces sous-terraines. C'est le merveilleux cycle de L'EAU, SOURCE DE VIE et de plaisir. Toujours et partout, protégeons-la, respectons-la, savourons-la...

En prime, puisque tout le monde a été bien sage, depuis Micky en Bretagne en passant par Ghislaine au Brésil, Claudine à Paris, Oskar en Haute-Marne, sans oublier Luce à Miami, Gisèle en Normandie, la Cath et Thérèse en Nouvelle-Calédonie, une vidéo dont le fond musical me ramène au plus loin de mon enfance marocaine, dans ce pavillon bâti par notre grand-père Gabriel au coeur du jardin disparu de l'Agdal. Là, puisé dans la collection de 45 tours des parents, Chris BARBER et son langoureux HUSHABYE pour illustrer le diaporama musical... Et l'eau de couler sans cesse, du Bou-Regreg à l'Atlantique, des rivières cévenoles à la Méditerranée...

 

 


Le Miracle de l'Eau par chiloedream

 

Bonne semaine à vous tous.

Page suivante :  ~~ BROCANTE in BARJAC, GARD ~~

ThierryKarine