Avec le beau temps, les vide-greniers et autres brocantes animent les villes et les villages de notre Haut-Gard. Karine cherchait depuis des lustres un chandelier à 9 branches, une hanoukkia : c'est à Saint Hippolyte du Fort ce samedi que sa quête a été récompensée. Ce tapis semble avoir été taillé sur mesure pour le couloir qui mène de notre chambrette au "petit-coin". Désormais, nous pourrons rallier la destination nocturne la plus empruntée dans une maison sans avoir à chausser en pleine nuit nos "pantoufles" et ce même au coeur de l'hiver. Dans notre escarcelle encore, deux jolis vases anciens d'un bien joli vert. Le plus grand a accueilli aussitôt un bouquet de tournesols. Un très vieux coussin en broderie de Fez est venu compléter nos trouvailles du jour tout comme ce pélican casse-noisettes qui n'a pas résisté à la tentation du captain. Aux Puces d'été, en grattant un peu, on trouve toujours une petite merveille, et cela a quand même plus de caractère et d'originalité que la galerie marchande de Tati ou de Prisu, parole de captain... Bon juillet, bonnes Puces les amis.

Page suivante :  ~~ JUILLET en Cévennes ~~

(cliquez sur l'image)

ThierryKarine